Député européen, Conseiller municipal et communautaire

G-Échos du Parlement européen

Communiqué de Jöelle Melin et Dominique Martin, Députés FN au Parlement européen

Joëlle MELIN et Dominique MARTIN, eurodéputés FN en charge de l’emploi, ont voté ce jour pour une subvention de 12 704 605 euros en faveur de PSA, suite à une demande introduite par la France le 25 avril 2014.

Cette somme devrait permettre la reconversion de 2357 salariés sur les 6120 licenciements provoqués par la fermeture du site d’Aulnay et la restructuration du site de Rennes fin 2013.

Même s’il s’agit là d’un pis-aller pour toutes ces familles, c’est un moyen de récupérer une partie des 20 milliards d’euros que verse la France chaque année à l’Europe, sachant que seuls13 milliards sont rétrocédés.

• Réforme des professions réglementées : de qui se moque-t-on ?
• Mauvais goût de Valérie Trierweiler : déballage public.
• Grève à Air France: ne pas oublier le client…
• Menace de la France sur le contrat « Mistral » : incohérence et folie.
• Femen relaxées et agents de sécurité condamnés : l’inversion des valeurs.
• Les sondages et la force du bon sens vers un gouvernement Frontiste pour la France.

Communiqué de Joëlle Melin et Dominique Martin, Députés français au Parlement européen

Joëlle MELIN et Dominique MARTIN, eurodéputés français en charge de l’emploi, tiennent à rendre public l’utilisation à l’Europe du Fonds Européen d’Ajustement à la Mondialisation : par ce dispositif, l’Europe de Bruxelles, non contente de provoquer la disparition de pans entiers de l’économie de chacun des 27 pays qui la composent, redistribue sans contrôle l’argent des contribuables, en tentant ainsi de masquer les conséquences dramatiques sur l’emploi de sa politique mondialiste.

En l’espèce, le Parlement européen a voté cette semaine un montant de 13,3millions d’euros pour compenser la perte irrémédiable de près de 3000 emplois peu qualifiés d’Italie , Espagne, Roumanie et Pays Bas (soit in fine à peine 4000 euros par emplois…)

Les eurodéputés français du Front National dénoncent cette politique mortifère portée par ces pompiers pyromanes irresponsables du système bruxellois.

Pour autant, conscients qu’il s’agit pour ces États membres de récupérer ainsi une partie de leur contribution à l’Europe, mais surtout conscients qu’il s’agit là d’aider ces nouvelles victimes de l’idéologie ultra mondialiste de l’Europe, les eurodéputés FN ont voté ces fonds d’ajustement.