Député européen, Conseiller municipal et communautaire

F-Échos du Conseil régional

Ce samedi Matin Anne-Françoise Abadie-Parisi et Olivier de Sainte Maréville participaient à une très sympathique rencontre lors de la journée portes ouvertes du Lycée hôtelier de Thonon avec quatre des meilleurs ouvriers de France : Ludovic Mercier, pâtisserie, Gilles Blandin, cuisine, Franck Josserand et Didier Galopin, arts de la table, et leurs élèves très motivés.

IMG_1896

IMG_1883

IMG_1877

Communiqué de Christophe Boudot, président du Groupe FN au Conseil Régional Auvergne – Rhône-Alpes

Gilbert COLLARD, Député du Gard, Secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, membre du bureau politique du Front National, a très justement rappelé dans un communiqué toute l’absurdité qui consiste à faire sponsoriser le prochain Tour de France 2016 par un vin chilien…

http://www.frontnational.com/2016/02/gilbert-collard-raille-le-choix-dun-vin-chilien-comme-vin-officiel-du-prochain-tour-de-france/

Le Groupe Front National de la Région-Auvergne-Rhône-Alpes s’indigne lui aussi de cette situation et rappelle que l’édition 2016 du Tour va concerner cinq départements de notre territoire régional (l’Ardèche, la Drôme, l’Ain, la Savoie et la Haute-Savoie) pendant près de six jours d’étapes.

Le Tour de France est et demeure un grand évènement populaire qui, au-delà des enjeux sportifs, permet de visiter et de revisiter la France des paysages, des villages et des villes moyennes. C’est aussi une manifestation de découverte des terroirs et de leurs productions. Or, les cinq départements concernés par cette édition 2016 sont des départements de traditions viti-vinicoles avec des vignobles parfois modestes mais qui travaillent tous dans le sens d’une qualité accrue et d’une authenticité qui, des vins de la Vallée du Rhône entre Ardèche et Drôme, à ceux du Bugey dans l’Ain en passant par les productions des deux Savoies, contribuent avec bonheur à la résistance économique d’un monde agricole en souffrance.

Le Groupe Front National de la Région Auvergne-Rhône-Alpes demande à Laurent WAUQUIEZ, nouveau président omnipotent de la Région, de se rapprocher d’urgence d’ASO (Amaury Sport Organisation), organisateur du Tour de France, afin de voir sous quelles conditions et de quelle manière, le monde viti-vinicoles de notre territoire peut être valorisé économiquement et professionnellement dans la toute proche future édition du Tour 2016.

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe FN au Conseil Régional Auvergne – Rhône-Alpes

Près d’une semaine après les élections au sein des Organismes extérieurs (lycées publics et privés, Parcs naturels régionaux, CFA, Conseils Académiques de l’Education Nationale, etc) les résultats définitifs sont enfin connus.

Pour la première fois depuis la présidence de Charles MILLON, le FRONT NATIONAL opère un retour en force dans les représentations de la Région au sein des lycées, en obtenant 155 suppléances et 2 postes de titulaires (lycée Apollinaire et lycée Lafayette à Clermont-Ferrand).

Au total, les élus du FRONT NATIONAL obtiennent 323 représentations dont 82 postes de titulaires et 241 suppléances.

Rappelons que dans la précédente mandature, la représentation des élus FN dans les Organismes extérieurs était inférieure à 50 postes, titulaires et suppléants confondus. Ce succès est d’une part le fruit de la poussée électorale de décembre dernier, mais aussi le résultat de la démobilisation d’une gauche atomisée par sa défaite et de l’impréparation d’une majorité régionale qui peine à trouver ses marques.

A travers ces représentations, le FRONT NATIONAL va poursuivre son travail d’enracinement et de présence sur le terrain.

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe FN

Ce jeudi 11 février 2016, s’est tenue la première séance de Commission permanente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans une ambiance où la vitesse le disputait à la précipitation, où l’improvisation le disputait à l’impréparation.

Coincé entre ses quinze vice-présidents aussi figés et muets que les hauts dignitaires de l’ex-URSS un jour de célébration de la Révolution d’Octobre, Laurent WAUQUIEZ a expédié la séance en moins d’une heure, une séance marquée par des dossiers retirés de l’ordre du jour le matin même, des documents complémentaires envoyés la veille encore en début de soirée, des erreurs dans les bulletins de vote destinés à désigner les représentants de la Région dans les divers organismes extérieurs…

La « méthode » Wauquiez, si « méthode » il y a, s’apparente de plus en plus à un désordre péniblement mis en scène.

Le Groupe Front National regrette que Laurent Wauquiez ait décidé de privilégier ce mode de gouvernance, à huis-clos et en privé, à des séances plénières ouvertes au public et à la presse.

Par ailleurs le Groupe Front National déplore que le dossier de la Commission sécurité, pour lequel le Groupe s’est cependant exprimé favorablement, ne soit au final qu’un simple effet d’annonce. Les 1 500 000 euros votés constituent des dépenses pour la réhabilitation et l’entretien des portails et des grillages des lycées, compétence de la Région. On est finalement bien loin des effets d’annonces de Laurent Wauquiez sur le devoir de sécurité de la Région envers sa jeunesse, ou sur les très médiatisés « portiques », fers de lance de la campagne électorale du nouveau Président.

La « Montagne Wauquiez » va accoucher, une fois encore serait-on tenté de dire, d’une souris famélique.

 

Le Groupe Front National déplore que les habitants de la Région Auvergne-Rhône-Alpes soient aujourd’hui les otages d’une majorité élue sur des promesses démagogiques.

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe FN

Il a fait campagne sur le thème de la bonne gouvernance, il s’est présenté comme le nouveau « Chevalier blanc » de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le très méprisant Monsieur Propre venu tout droit du Puy s’est fait méchamment épinglé fin décembre 2015 par pas moins de trois rapports d’observations de la Chambre Régionale des Comptes…

Sont respectivement soulignés des manquements dans la gestion de la Ville du Puy, de la Communauté d’Agglomération, du CCAS, dont Laurent WAUQUIEZ était dans l’ordre d’apparition, Maire, Vice-président et Président.

Et la Chambre Régionale des Comptes de relever pêle-mêle des impôts locaux trop élevés pour une commune de cette taille, un effort financier « injustifié » demandé aux contribuables, un détournement de fonds publics passé inaperçu au sein du CCAS, une action sociale menée sans aucune analyse ni évaluation des besoins, alors même qu’il s’agit là d’une obligation légale, des heures payées mais non effectuées par les services (représentant une “bagatelle” de 423 000 euros pour l’agglomération et 707 000 euros pour la Ville durant la seule année 2013), sans parler “d’arrangement avec les règles de recrutement” notamment dans le cabinent de Laurent WAUQUIEZ…

Le Front National assure les électrices et les électeurs de la Région Auvergne-Rhône-Alpes de sa constante vigilance à l’égard d’un élu dont la gestion tape-à-l’œil présente bien des aspects troubles pour ne pas dire troublants…

100 jours ne se sont pas écoulés que la dentelle wauquiezienne semble déjà prête à se déchirer.

Communiqué de Christophe BOUDOT, Président du Groupe Front National à la Région Auvergne-Rhône-Alpes

La privatisation de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, seule plate-forme aéroportuaire internationale de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et troisième de France est lancée, et avec elle, l’aéroport d’affaires de Bron.

L’Etat souhaite vendre les parts qu’il détient, soit 60% du capital, laissant la Métropole lyonnaise, la CCI, le Département du Rhône et la Région Auvergne-Rhône-Alpes avec leurs 40% seuls face à de nombreux opérateurs privés dont on ignore pour l’instant quel sera leur projet pour cet équipement structurant en matière de transport, de tourisme et d’économie pour notre Région.

Ne nous leurrons pas, il y a un risque important que Genève Airport, fort du soutien de Natixis, et déjà sur une logique d’extension en marge du Pays de Gex, se saisisse de l’opportunité pour bloquer le développement de l’aéroport lyonnais et le transformer en structure bis uniquement chargée de désengorger le trafic genevois.

Le Front National regrette que les acteurs locaux se retrouve in fine minoritaire dans la gestion de cette infrastructure face à des opérateurs privés dont l’intérêt ne sera pas territorial mais bien commercial et uniquement commercial.

Le Front National souhaite que M. WAUQUIEZ, si prompt à la communication, montre enfin ses capacités à l’action. Il faut que les opérateurs publics locaux participent et contribuent au rachat des parts de l’Etat afin de disposer de 51% au moins du capital.

WAUQUIEZ se dit soucieux de l’aménagement des territoires, soucieux du développement économique, soucieux de la relance de l’emploi… Au delà des mots grandiloquents et des effets de manche, les habitants de la Région Auvergne-Rhône-Alpes attendent désormais des actes. Des vrais.

Vincent Lecaillon au « Mondial des métiers » avec Marie Dauchy (élue de Savoie), tous deux commissaires de  la « Commissions formation initiale et lycées »,  pour voir comment sont utilisées les aides versées par la Région.

IMG_1086

Anne-Françoise Abadi-Parisi récompensée (3ème prix) à la cérémonie des « Marianne de la parité 2016 », Maison du Pays à Alby -sur-Chéran, par Mme le Député de Haute-Savoie, Mme Virginie Duby Müller, et Mme Reine Lepinay, Présidente de « Elles aussi ».

IMG_1771