Député européen, Conseiller municipal et communautaire

admin

À grand renfort de publicité (bulletins municipaux, TV-Canal C, presse locale, tracts…), Jean-Claude Léger ne cesse de vanter les mérites des travaux réalisés sur notre bonne ville de Cluses : par-ci une école, par-là un gymnase, un « Atelier », etc… C’est bien normal, car ces travaux étaient nécessaires, indispensables même, vu l’état des bâtiments, à la limite de la sécurité publique parfois. Le contraire aurait été grave.

Mais le Maire omet de nous parler de ces travaux qui n’en finissent pas de commencer, des travaux qui devaient être terminés pour la fin de l’année. Pourtant, à entendre la majorité municipale, tout était ficelé. Des dossiers bétons, si j’ose dire, montés par des investisseurs irréprochables et plus que solvables. Continuer la lecture

Le Maire de Cluses, s’appuyant sur les statistiques de la Gendarmerie (!) et les rapports de la Police municipale (!), clame sans cesse qu’il n’y a plus de problèmes d’insécurité à Cluses. Ses caméras de vidéosurveillance auraient découragé tous les délinquants.
Pourtant le Dauphiné Libéré du 10 décembre nous apprend que, je cite :
« Cet après-midi, Michel Bilaud, Préfet de Haute-Savoie, Michel Beulin, Procureur de la République, et Jean-Claude Léger seront en Mairie de Cluses pour lancer le premier Comité Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD).
Il s’agit d’un nouvel outil pour lutter contre la délinquance, et pour faire baisser, d’une manière générale, les violences qui se sont accrues sur Cluses depuis 2003, sans toutefois atteindre le pic du début des années 2000 ».

Sans commentaire : CQFD !

Sinon pourquoi un nouvel outil ? Pourquoi un Préfet ? Pourquoi un Procureur de la République ?
Jean-Claude, arrête de mentir aux clusiens !

Les Fêtes de fin d’année approchent, mais je n’en ai pas le cœur.
Quand on sait que des millions de familles ne pourront pas acheter de cadeaux, quand on sait que le tiers des ménages annonce que leur budget Fêtes sera diminué d’au moins 25%, quand on voit la grogne sociale qui monte, tous secteurs confondus, quand on voit le pouvoir d’achat se rétrécir comme une peau de chagrin, y compris dans notre vallée si riche il y a encore peu d’années, quand on voit le prix des produits de bases s’envoler (essence, fioul, lait, blé…), quand on subit comme à Cluses une hausse de sa taxe d’habitation de 8,53 % en une seule année… on ne peut pas avoir la tête à préparer les Fêtes. Continuer la lecture

Que de belles promesses électorales…

Le principal dossier de ce Conseil municipal était le DOB, Débat d’Orientation Budgétaire, qui permet au Maire de présenter son projet de budget pour l’année suivante, 2008, et aux élus de commenter les choix de la Municipalité. Vient ensuite, en l’occurrence le 18 décembre prochain, le vote du budget primitif.

Autant dire que c’est très important, car cela détermine la vie de la cité pour l’année suivante, et que, en principe, le projet présenté devient le budget primitif, puisque, comme à son habitude, Jean-Claude Léger ne tient aucun compte des remarques et suggestions faites par les élus, surtout s’ils sont d’opposition. Continuer la lecture

Bien sûr, comme tout le monde, j’avais été choqué et ému dimanche, en entendant à la radio qu’une jeune étudiante en journalisme avait été retrouvée en fin de matinée, agonisante, dans une rame du RER D en gare de Creil, après avoir été frappée de nombreux coups de couteau. Et relativement soulagé d’apprendre, dès le lendemain, que son assassin, blessé au cours de l’agression, avait été arrêté avant de passer aux aveux. Mais le pire, pour moi, restait à venir. Continuer la lecture

Rien ne va plus à la Sardagne, malgré les nombreuses promesses du Maire relatives à la sécurité routière dans ce quartier très passant. Les habitants n’y croient plus, et se voient dans l’obligation de pétitionner pour peser, l’espèrent-ils, sur la Municipalité. Ainsi plus de 120 signataires réclament la modification du carrefour à l’angle de la rue Mermoz suite à un accident subit le 8 juin dernier par un père et ses trois enfants percutés par une voiture.

Il est vrai que dans ce quartier, comme dans toute la ville, on peut voir régulièrement des voitures rouler à toute allure en toute impunité. Mais ce sont des « jeunes », et il faut bien que jeunesse se passe.

Continuer la lecture

les esprits chagrins disent qu’il ne se passe jamais rien à Cluses, et notre cher Maire, lui, assure, qu’en effet, il ne se passe rien à Cluses, la sécurité est assurée : soyons donc rassurés ! Et pourtant, le 14 novembre dernier, un mercredi, quand « ados » on ne sait quoi faire (!), vers 19h30, quatre mineurs s’introduisent par effraction chez un particulier à Cluses. Surpris par le propriétaire, l’un deux est immédiatement placé en garde à vue, tandis que les trois autres parviennent à s’échapper. Continuer la lecture

Que faire un dimanche après-midi à Cluses quand on a à peine 14 ans. Il est vrai que les occupations pour ados ne sont pas nombreuses, surtout à l’automne quand il fait bien froid. Jadis, il existait deux cinémas, un dans chaque quartier, où l’on pouvait se rendre en famille pour la séance de l’après-midi. Pas de neige, alors même pas de ski. Il y a bien la patinoire, mais il faut savoir patiner, et c’est payant… Alors ce dimanche 18 novembre, entre 14 et 15 heures, un jeune âgé de 13 ans et demi, pour se passer le temps sans doute,  a commis de nombreuses dégradations dans les rues de Cluses, à l’aide de son… pistolet à plomb. Continuer la lecture

« Dormez tranquilles, braves Clusiens… », Jean-Claude Léger, le Maire de Cluses, veille sur vous, la sécurité est pleine et entière dans les rues de Cluses.

Sauf que dans la nuit de lundi à mardi, 5 voitures ont été dégradées, pour des vols peu fructueux (!), et une poubelle a été brûlée dans la même rue, nous rapporte Le Dauphiné Libéré de ce jour.

Sauf que ce dernier week-end, le match de foot perdu par l’USCS contre Annecy s’est soldé par le saccage des vestiaires par les « jeunes » supporters de Cluses qui en ont profité pour dévaliser les affaires personnelles des joueurs anneciens, nous rapporte encore Le Dauphiné Libéré.

Sauf qu’un container de tri sélectif a spontanément brûlé aussi (!), à côté de chez moi, c’est pour ça que je le sais, le week-end du 14 octobre.

Sauf qu’un camion de la COVED, chargé de ramasser nos ordures, a été attaqué début octobre aux Ewües vers 18h30, blessant grièvement le chauffeur et les rippeurs.

Sauf que… tout ce qu’on ignore, car on nous le cache…

Mais, soyez rassurés, braves Clusiens, Le Dauphiné Libéré nous assure que la brigade de Gendarmerie a ouvert une enquête.

Ouf…!

À la lecture du « Cluses Magazine » d’information municipale, vous pouvez constater que le Maire est très content de ses actions et réalisations : vraiment à Cluses, tout est exceptionnel, rien ne manque ! C’est bien normal qu’il y en ait au moins un qui y croit, le Maire, et Jean-Claude Léger serait idiot de prétendre le contraire. Malheureusement pour lui, les Clusiens, bien plus clairvoyants, en rigolent plutôt. Continuer la lecture