Député européen, Conseiller municipal et communautaire

Communiqué d’Anne-Françoise Abadie Parisi, Conseiller régional Auvergne – Rhône-Alpes

Nous apprenons avec stupéfaction que cinq de nos députés (Bernard Accoyer, Sophie Dion, Virginie Duby-Muller, Marc Francina et Martial Saddier) n’ont rien trouvé d’autre à accomplir que de s’opposer, lors de l’examen du projet de loi Sapin II mardi soir, à une peine complémentaire d’inéligibilité pour les personnes exerçant une fonction publique en cas de condamnation pénale pour corruption, la jugeant « trop sévère ».

Voici donc dévoilée leur vraie nature, leçons appuyées de républicanisme au peuple, mais qu’ils ne s’appliquent manifestement pas. Non, les condamnations verbales et circonstancielles ne suffisent plus, le Front National au côté du peuple qui se rebiffe demande des peines exemplaires et obligatoires face à ce fléau de la corruption. Une main très dure est requise M. Sapin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.