Député européen, Conseiller municipal et communautaire

Politique de l’emploi : un Parlement européen anti-démocratique.

Dominique Martin se félicite que la Commission Emploi prenne conscience de son inexistence face à la toute-puissance du Conseil, qui décide ce qui est ou n’est pas recevable.

De plus, force est de constater que le Conseil n’a jamais fait évoluer les lignes directrices pour les politiques de l’emploi depuis leur création. Ce qui est nuisible à l’emploi (aide à l’immigration, intégration des réfugiés par le travail, mobilité des travailleurs, directive des travailleurs détachés) est laissé en place, au grand damne des États-membres !

Dominique Martin partage le constat d’échec fait par la Commission Emploi et se ravit que les parlementaires de tous bords ouvrent enfin les yeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.