Député européen, Conseiller municipal et communautaire

Mandat pour le trilogue

Dominique Martin s’étonne que la Commission ne fasse pas mention des multinationales pourtant premiers bénéficiaires, à 90%, des fonds européens d’ajustement à la mondialisation !

Il demande à ce que les PME et PMI, représentant 80 à 90% des salariés, ne soient plus seulement l’objet d’interventions orales mais bien la priorité de recommandations écrites luttant contre leur destruction et favorisant leur capacité à créer des emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.