Député européen, Conseiller municipal et communautaire

Archives mensuelles : février 2016

Communiqué de Christophe Boudot, président du Groupe FN au Conseil Régional Auvergne – Rhône-Alpes

Gilbert COLLARD, Député du Gard, Secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, membre du bureau politique du Front National, a très justement rappelé dans un communiqué toute l’absurdité qui consiste à faire sponsoriser le prochain Tour de France 2016 par un vin chilien…

http://www.frontnational.com/2016/02/gilbert-collard-raille-le-choix-dun-vin-chilien-comme-vin-officiel-du-prochain-tour-de-france/

Le Groupe Front National de la Région-Auvergne-Rhône-Alpes s’indigne lui aussi de cette situation et rappelle que l’édition 2016 du Tour va concerner cinq départements de notre territoire régional (l’Ardèche, la Drôme, l’Ain, la Savoie et la Haute-Savoie) pendant près de six jours d’étapes.

Le Tour de France est et demeure un grand évènement populaire qui, au-delà des enjeux sportifs, permet de visiter et de revisiter la France des paysages, des villages et des villes moyennes. C’est aussi une manifestation de découverte des terroirs et de leurs productions. Or, les cinq départements concernés par cette édition 2016 sont des départements de traditions viti-vinicoles avec des vignobles parfois modestes mais qui travaillent tous dans le sens d’une qualité accrue et d’une authenticité qui, des vins de la Vallée du Rhône entre Ardèche et Drôme, à ceux du Bugey dans l’Ain en passant par les productions des deux Savoies, contribuent avec bonheur à la résistance économique d’un monde agricole en souffrance.

Le Groupe Front National de la Région Auvergne-Rhône-Alpes demande à Laurent WAUQUIEZ, nouveau président omnipotent de la Région, de se rapprocher d’urgence d’ASO (Amaury Sport Organisation), organisateur du Tour de France, afin de voir sous quelles conditions et de quelle manière, le monde viti-vinicoles de notre territoire peut être valorisé économiquement et professionnellement dans la toute proche future édition du Tour 2016.

Communiqué de Dominique Martin : Secrétaire départemental du Front National de Haute-Savoie

Les transports publics genevois réjouissent leur gouvernement et leur peuple en annonçant donner la préférence aux genevois pour leurs recrutements. C’est très concrètement la mise en œuvre de la préférence nationale, que le Front National réclame depuis 40 ans.

Notons que la Suisse n’est pas pour autant mise au ban des Nations. Ce n’est pas un État fascisant, rétrograde et refermé sur lui-même. Au contraire !

Mais, n’étant pas vassale de Bruxelles, la Suisse peut appliquer librement des mesures simples et de bon sens pour assurer du travail à ses propres citoyens, avant d’importer des travailleurs étrangers.

Le Front National félicite le courageux peuple suisse de son esprit d’indépendance nationale à l’égard des diktats du mondialisme apatride.

Le Front National renégociera les traités européens dans l’intérêt de la France, comme la Grande-Bretagne et d’autres grandes nations peuvent le faire, afin de retrouver notre liberté de défendre la France et les français d’abord, dans tous les domaines, à commencer par le travail, les aides à la famille et le logement.

Unknown

Communiqué de Dominique Martin, Député français au Parlement européen

La commission Emploi et Affaires sociales du Parlement Européen organisait ce jour un échange de vues avec des « experts » venus vanter les mérites de l’intégration des réfugiés sur le marché du travail. Ce charmant couplet de bons sentiments et de vœux pieux révèlent un avenir effrayant.

La destruction systématique de l’identité et de l’avenir des peuples se résume, dans leur stratégie, en 3 points :

  1. l’intégration (et non « l’assimilation ») par l’emploi des réfugiés au détriment de nos chômeurs, à qui l’on fera gentiment comprendre que les emplois subventionnés sont réservés aux migrants ;
  2. le regroupement familial, aux frais du contribuable, et au détriment de nos 9 millions de pauvres qui ne pourront plus bénéficier d’aides puisque l’argent aura déjà été dépensé ;
  3. la lutte contre la xénophobie et le racisme en « forçant les média à diffuser une bonne image des migrants qu’ils doivent présenter comme une chance pour l’Europe », cet éternel leitmotiv de la pensée unique et du politiquement correct.

Et tout cela, bien sûr, sans jamais demander l’avis des peuples européens : sans doute que les réponses des habitants de Cologne ou de Londres les inquiètent…

Le Front National, seul, continue de s’opposer à cette débandade et de défendre les intérêts des français qui seuls devraient bénéficier de notre attention et de notre énergie. Ce n’est qu’en défendant la priorité nationale que nous pourrons sortir le peuple français de la crise.

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal FN de Cluses

Le Dauphiné Libéré de ce jour nous apprend la descente de gendarmerie pour saisir 32 plans de cannabis cultivés dans une tranquille maison d’un quartier sans histoire.

Nous sommes confrontés à la réalité de la pénétration de la délinquance et des trafics au cœur même des quartiers que l’on pensait épargnés. C’est une preuve supplémentaire que la lâcheté politique et les discours ambigus sur les « drogues douces » conduisent à la diffusion de la culture de mort dans toute la société.

Le Front National félicite la « source » qui a eu le courage de dénoncer cette activité, et les forces de l’ordre qui sont intervenues.

Il rappelle que, sans un discours ferme au sujet des stupéfiants et des condamnations exemplaires par la Justice, il est vain de prétendre lutter contre l’insécurité et les trafics qui minent la société.

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe FN au Conseil Régional Auvergne – Rhône-Alpes

Près d’une semaine après les élections au sein des Organismes extérieurs (lycées publics et privés, Parcs naturels régionaux, CFA, Conseils Académiques de l’Education Nationale, etc) les résultats définitifs sont enfin connus.

Pour la première fois depuis la présidence de Charles MILLON, le FRONT NATIONAL opère un retour en force dans les représentations de la Région au sein des lycées, en obtenant 155 suppléances et 2 postes de titulaires (lycée Apollinaire et lycée Lafayette à Clermont-Ferrand).

Au total, les élus du FRONT NATIONAL obtiennent 323 représentations dont 82 postes de titulaires et 241 suppléances.

Rappelons que dans la précédente mandature, la représentation des élus FN dans les Organismes extérieurs était inférieure à 50 postes, titulaires et suppléants confondus. Ce succès est d’une part le fruit de la poussée électorale de décembre dernier, mais aussi le résultat de la démobilisation d’une gauche atomisée par sa défaite et de l’impréparation d’une majorité régionale qui peine à trouver ses marques.

A travers ces représentations, le FRONT NATIONAL va poursuivre son travail d’enracinement et de présence sur le terrain.

Communiqué de Dominique Martin, Député français au Parlement européen

Les eurodéputés de la Commission Emploi et Affaires Sociales du Parlement Européen se sont prononcé aujourd’hui sur « la situation en Méditerranée et la nécessité d’une approche globale de l’UE de la question des migrations ».

Dans un bel élan de sectarisme partagé, les députés européens, tous bords confondus, ont rejeté en bloc les amendements du groupe ENF. Il s’agissait pourtant de vérités toutes simples, à savoir que des milliers de migrants ont déjà atteint l’Europe alors que nous n’avons pas les ressources pour les accueillir, que les projets de l’UE visent d’avantage à intégrer ces personnes chez nous (et donc à les déraciner) plutôt qu’à leur permettre de vivre chez eux en paix, et que, alors que l’on nous répète que l’UE n’a plus de budget, elle débloque 10 milliards pour les migrants tout en laissant nos sans-abris européens dans la rue.

Aveuglement ou sectarisme ? Nos collègues des Républicains, des Socialistes et du Front de Gauche s’opposent à des vérités vraies, mais pourquoi ? Parce qu’ils se mentent à eux-mêmes sur la réalité de l’immigration, oubliant les jungles, les agressions, les entrées illégales ? Ou simplement parce que la simple vision du mot « FN » leur donne des sueurs froides, les forçant à voter contre quelque chose qu’ils savent vrai plutôt que d’admettre que le FN pourrait avoir raison depuis le début ?

À vous de juger.

17h30 : point presse

Unknown-1

18h00 : réunion du Bureau départemental

IMG_1574

19h30 : réunion publique avec une quarantaine de personne venues écouter les interventions de Sylvain Weissenbacher et Dominique Martin.

20160212_200314